La ménopause : tout savoir sur ce phénomène ?

La ménopause : tout savoir sur ce phénomène ?

La vie des femmes est à tout âge marquée par de nombreux phénomènes physiologiques. Parmi les plus redoutés, figure la ménopause qui est un changement spontané auquel de nombreux symptômes sont associés. Découvrez à travers cet article l’essentiel sur la ménopause des femmes.

Qu'est-ce que la ménopause ?

La ménopause désigne la période de la vie des femmes caractérisée par l’absence totale des règles pendant une période donnée. Considérée comme un phénomène physiologique donc tout à fait naturel, elle est due à la cessation de la sécrétion d’androgènes en particulier des œstrogènes par les ovaires. Chez les femmes, la ménopause survient généralement à l’âge moyen de 50 ans et est précédée d’une période préparatoire appelée pré-ménopause.

Quand survient la pré-ménopause ?

L’âge moyen où apparaissent les symptômes de la pré-ménopause chez la femme est de 45 ans. La pré-ménopause, comme l’indique son nom, vient donc préparer la femme à la ménopause elle-même. Quels sont ses symptômes ? Chez les femmes, la pré-ménopause est essentiellement caractérisée par un dérèglement du cycle menstruel. Ceci se traduit par un retard des règles ou parfois une absence momentanément de ces dernières. Outre cela, les femmes en période de pré-ménopause sont également sujettes à de faibles bouffées de chaleur et à un syndrome prémenstruel (douleurs avant les règles).

Quels sont les symptômes de la ménopause ?

Le principal symptôme de la ménopause est l’absence des règles. Outre cela, la ménopause chez les femmes est associée à de nombreux autres symptômes. Notamment, les bouffées de chaleur, la fatigue, l’insomnie et la sècheresse vaginale. Plus rarement, chez les femmes, la ménopause est également à l’origine de symptômes physiologiques tels que le stress et l’irritabilité. Précisons, par ailleurs, qu’en raison de la baisse d’œstrogènes, la ménopause expose les femmes à un risque accru de contracter certaines maladies.

L’absence des règles

L’absence des règles chez les femmes en cas de ménopause est la conséquence directe de la baisse du taux d’œstrogènes dans l’organisme. Avant qu’on ne parle de la ménopause, elle doit durer au minimum une année. Par conséquent, on ne saurait parler de la ménopause chez des femmes qui sont sujettes à une absence temporaire de règles. Précisons, par ailleurs, que l’absence de règles pendant une année est suffisante pour poser le diagnostic de la ménopause en milieu hospitalier chez les femmes. La présence de bouffées de chaleur et des autres symptômes vient juste confirmer le diagnostic.

Comment se manifestent les bouffées de chaleur ?

Chez les femmes, à l’âge de la ménopause, les bouffées de chaleur se manifestent par des signes spécifiques. Notamment :

  • Les frissons : les bouffées de chaleur se matérialisent principalement chez les femmes en ménopause par des frissons, des tremblements, des vertiges et une vague sensation de malaise ;
  • La chaleur : les bouffées de chaleur sont caractérisées chez les femmes en ménopause par une impression de fortes chaleurs allant du torse au visage et s’accompagnant d’une rougeur ;
  • La sudation : les bouffées de chaleur chez les femmes en ménopause se caractérisent par les sueurs ;
  • Etc.

Quelles maladies la ménopause peut-elle créer ?

La ménopause peut favoriser chez les femmes l’apparition de nombreux groupes de maladies. Les principaux sont les maladies cardio-vasculaires. En effet, la femme ménopausée est susceptible de prendre du poids. Or, l’obésité est un facteur principal de risque des maladies cardio-vasculaires. Outre cela, les œstrogènes offrent une protection naturelle contre la survenue des maladies cardio-vasculaires. Leur chute s’accompagnera donc généralement d’une susceptibilité accrue aux maladies cardio-vasculaires. En dehors de ce groupe de maladies, l’ostéoporose favorise la survenue d’affections telles que l’ostéoporose, la cystite aiguë, et les fuites urinaires. La période de ménopause est pour finir un facteur favorable à l’apparition de troubles sexuels, notamment la baisse de la libido et la dyspareunie.

Comment soulager les symptômes de la ménopause ?

Le traitement de la ménopause peut varier d’une femme à une autre et en fonction des signes observés. Néanmoins, généralement le traitement de la ménopause consistera en la prescription de pilules œstrogéniques afin de majorer le taux d’œstrogènes chez les femmes en ménopause. Réputé pour être le traitement le plus efficace, il n’est toutefois pas sans risque pour les femmes auxquelles, il est administré.

Quel est le principal risque associé au traitement à base d’œstrogènes ?

Le risque de contracter un cancer de sein et un cancer du col de l’utérus est le principal risque qu’on associe au traitement à base d’œstrogènes. Ce risque augmente au fil du traitement et concerne la quasi-totalité des femmes traitées. Pour cause, on recommande de consulter un gynécologue après chaque année de traitement. Précisons, par ailleurs, que pour réduire considérablement le risque du cancer de sein et du cancer du col d’utérus associé au traitement, on recommande d’associer les œstrogènes aux progestérones. En dépit de tout ceci, il serait quand même bien d’adopter des mesures de vie simple pour prévenir le cancer du sein et le cancer du col de l’utérus. À l’entame d’une prise en charge hormonale, pour éviter le cancer du col de l’utérus et le cancer du sein, songez par exemple à majorer vos apports alimentaires de fruits et légumes.

La ménopause est un phénomène physiologique qui s’accompagne de nombreux signes. Il est possible de pallier ces derniers en suivant des traitements spécifiques. N’hésitez pas à lire les informations sur la ménopause précoce afin de pouvoir le distinguer de la ménopause elle-même !