Quels sont les symptômes en cas de manque de proteine ?

Quels sont les symptômes en cas de manque de proteine ?

Autant beaucoup en souffrent, autant nombreux sont-ils à ne pas s’en rendre compte. La perte de protéines est un problème de nutrition qui affecte jeunes, vieux et même les nourrissons. Ces symptômes sont parfois visibles. Autrement, les dommages au corps humain se résument à un arrêt de plusieurs fonctions essentielles. Dans cet article, nous vous éclairons sur comment vous pouvez savoir que vous souffrez d'une carence en protéines, ses potentiels dégâts sur le corps humain et les mesures à observer pour les éviter.

Comment savoir si on manque de protéine ?

Lorsque vous présentez les symptômes ci-dessous, il est fort probable que vous souffrez d'une carence en protéines :

  • grignotages incessants, surtout d'aliments sucrés ;
  • affaiblissement et fatigue générale intermittente ;
  • insomnies répétitives ;
  • manque de concentration ;
  • chute des cheveux et casse des ongles ;
  • pâleur de la peau ;
  • tendance à tomber fréquemment malade ;

En outre, les bras et les pieds qui gonflent en raison d’une rétention d’eau, l'irritation de la peau au niveau des cuisses ou des fesses sont aussi révélateurs d'une carence en protéines.

Que provoque un manque de protéines ?

Lorsque la protéine carence du corps humain est élevée, les conséquences de santé suivantes peuvent très vite aggraver les symptômes :

  1. une faiblesse du système immunitaire ;
  2. les personnes souffrant de carences en protéines perdent environ 250g par jour, d’où la sarcopénie chez les patients plus âgés ;
  3. un temps de cicatrisation plus lent des plaies ;
  4. une hypertension artérielle au cours du deuxième trimestre de la grossesse, également appelée prééclampsie ;
  5. les prématurés nés avec une hypoprotéinémie peuvent rapidement développer des lésions neurologiques graves et une mort subite.

En cas de carences, l'organisme puise ce manque de protéine en harcelant le foie, le tube digestif et les organes lymphoïdes qui peuvent perdre en 5 jours, 50% de leurs protéines.

D’où viennent les carences en protéines ?

La première cause des carences en protéines est d'ordre diététique. En effet, les médecins diététiciens recommandent aux adultes de manger dans leurs aliments quotidiens, 10 à 35 % de protéines. Mais des études ont montré que la plupart des Français consomment à peine 7% de protéines dans leur ration alimentaire : ce qui entraîne par ordre de conséquence, un ou plusieurs des symptômes énumérés précédemment. La seconde source majeure des carences en protéines, c'est le régime végétalien devenant de plus en plus populaire. Enfin, une carence en protéines peut aussi provenir de certains dysfonctionnements de santé empêchant l'organisme de jouer son rôle de synthèse des acides aminés à base de viande. On peut citer :

  • Syndrome d'immunodéficience acquise (SIDA)
  • Anorexie mentale
  • Cancer
  • Maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC)
  • Affections gastro-intestinales comme l'amylose
    Insuffisance rénale

Pourquoi le régime végétalien est-il dangereux ?

Le régime végétalien est un mode d'alimentation qui soustrait des aliments consommés, la viande et tous les produits d'origine animale. Ce régime concentre ses apports en protéines sur les légumineuses, les noix et les graines. La conséquence est que l'absence de protéines issues de viande, limite sévèrement l'apport en protéines, parfois à des degrés malsains. Ainsi, l'organisme souffre cruellement des carences provoquées : retards de croissance, anémies, asthénies (état de grande faiblesse physique et mentale) ainsi que des défauts de calcification chez les enfants et les adolescents. L'équilibre d'un régime végétalien nécessite un investissement en temps et des connaissances pointues en santé humaine et en diététique, que beaucoup de personnes n'ont pas. Lorsque le régime végétalien n'est pas à même de veiller aux apports en protéines, en acides gras essentiels et en vitamines (comme la B12 d'origine animale), il peut engendrer de graves problèmes de santé.

Que font les protéines dans le corps humain ?

Les molécules de protéines se retrouvent au cœur de toutes les structures et fonctions vitales du corps humain. Elles interviennent dans :

  1. l'immunité de l'organisme via les anticorps contenus dans les acides aminés protéiques ;
  2. le transport sanguin à travers l'hémoglobine et l'albumine ainsi que la coagulation du sang ;
  3. les réactions métaboliques du corps, grâce aux enzymes protéiques ;
  4. la communication inter et intracellulaire en sécrétant la moitié des hormones concernées ;
  5. les mouvements des muscles du corps, le muscle cardiaque en notamment ;
  6. l'influx nerveux, dans la mesure où les récepteurs nerveux sont des protéines et les neuromédiateurs sont issus des protéines).

Que faire en cas de carence en protéines ?

Traiter une carence de l'organisme à la protéine consiste à changer un peu ses habitudes alimentaires. En effet, il faut désormais :

  • manger quotidiennement de la viande, manger du poisson, des œufs, des crèmes desserts et des collations riches en protéine ;
  • consommer en quantité suffisante des protéines végétales issues des légumineuses quand on est végétalien ;
  • manger du jaune d'œuf, du jambon, du fromage et les autres produits laitiers ;

Les enfants de bas âge doivent consommer en protéine, 2 g par kilo et par jour, les adolescents, 1,2 g par kilo et par jour, les personnes âgées, 1 g par kg de poids et par jour. Les femmes enceintes et les sportifs doivent compléter leurs quantités de 10 à 15 g par jour. Toutefois, quand on a du mal à s'y prendre soi-même, c'est toujours mieux de solliciter en parallèle un coaching diététique approprié.