Estelle Tendances, mon blog a moi !

Des légendes et des superstitions combattues avec le porte-bonheur

Superstitieux ou vous l’êtes ou vous ne l’êtes pas ! Mais souvent c’est culturel, des modes de vie et des légendes et croyances de l’endroit ou vous trouver. L’exemple en Asie, les Asiatiques lorsqu’ils emménagent dans une nouvelle habitation, ont une superstition, ils laissent passer seul le pas-de-porte à un chat, c’est lui le porte-bonheur, il doit s’introduire à l’intérieur lui-même, un peu comme pour nous, le soir ou vous faites passer le seuil de la porte à la mariée que vous la tenez dans vos bras.

Là c’est le chat qui vous apportera réussite et bonheur… Pour ceux qui n’ont pas de chat, il existe même des loueurs pour l’occasion. Mais nous Européens ne sommes pas en reste pour les talismans, attrape chance… Le fer à cheval, au-dessus de la porte pour avoir de la chance, ou le trèfle à quatre feuilles, la coccinelle, qui doit s’en voler dès que vous avez fait un vœu etc…

Des légendes et des superstitions combattues avec le porte-bonheur

Un objet pour les superstitieux, ou comment éviter le mauvais sort

C’est plus ou moins ce que nous faisons tous à une échelle plus ou moins différente. Certains ont un rituel pour passer une bonne journée, d’autre d’un vêtement qu’il estime leur porter chance ou un bijou etc… De façon consciente ou inconsciente, et ceci depuis des siècles, l’humanité a eu besoin de croire et de se protègera contre la mauvaise fortune, la maladie etc… Contre nos propres peurs. Certaines de ces légendes sont venues se greffer dans nos cultures et dans notre éducation.

Comme ne pas mettre le pain à l’envers sur une table, ou ne pas ouvrir un parapluie à l’intérieur, ne pas passer sous une échelle. En finalité, chacun est libre de croire ou non, et porter un porte-bonheur n’engage personne d’autre que celui qui là en sa possession. Vous êtes plutôt de ceux qui sont détenteurs de porte-bonheur, ou plutôt de ceux qui en rient de bon cœur ? Faites-moi, part de vos avis et commentaires.