Estelle Tendances, mon blog a moi !

Deux ou trois kilos en trop

Ce matin, je me suis fait cette constatation, avez-vous remarqué comme quand on perd un ou deux kilos jamais personne ne le voit ou ne vous le fait remarquer, mais alors quand vous les avez pris, là on ne vous rate pas ! « Tu n’aurais pas pris un peu toi ? », bien, si! je te remercie moi aussi j’ai des yeux ! Je sais que ces derniers temps j’ai été un peu gourmande et effectivement j’ai dû prendre au moins trois kilos…

Mais bon ce n’est pas non plus la fin du monde. J’ai la sensation d’être obligé d’être dans un poids qui convient aux autres, et moi rien que ça, me dérange. Si je ne rentre pas dans ce que les gens estiment être bien je deviens une pariat… Ils jugent, ils se moquent etc.… Il faut à n’importe quel prix être dans ce que les autres estimes une norme !

Deux-ou-trois-kilos-en-trop

Libérer nos corps

Tous les gouts ne sont-ils pas dans la nature ? Je me dis que ces images de perfections permanentes, auxquelles sincèrement peu de femmes ou d’hommes peuvent s’identifier n’aient qu’une suggestion de l’idéal, de la perfection. Je rappelle à tout à chacun que ladite « perfection » n’existe pas ! Les femmes sont imparfaites, pas toujours proportionnées de façon égale, on s’en moque dans les médias, on se rassure en faisant preuve de méchanceté, on fait parfois une réelle discrimination au rond…

Et pourtant, de plus en plus de site de rencontre spécialisée dans les rondes… Des femmes doucement commencent à revendiquer leurs formes… C’est bien qu’une fois l’hypocrisie générale estompée, les gouts réels pas ceux dictés par les médias ne sont pas si éloigner de la réalité.