Estelle Tendances, mon blog a moi !

J’ai dit oui pour héberger un membre de la famille

J’ai dit oui, mais au départ je n’ai pas mesuré les conséquences d’accueillir un membre de la famille de façon au départ provisoire et finalement qui durent… Il est normal de tendre la main aux nôtres quand le besoin se fait sentir. Mais parfois, ce qui part d’un bon sentiment se transforme en grosse difficulté. J’ai donc depuis plusieurs mois, un membre de la famille masculin, qui loge chez moi…

Finalement c’est notre rythme de vie qui me pose le plus de problèmes et le manque d’intimité. Nous n’avons pas du tout les mêmes habitudes qu’elles soient alimentaires, de choix de programme TV, ou d’organisation du temps… Et quand comme moi on est une femme, qu’il devient pesant de ne jamais pouvoir se balader à moitié à poil chez soi, ou de se lever toute nue dans la nuit pour aller aux toilettes… Je ne vous parlerais pas de l’abandon de mon canapé puisque je ne choisis plus jamais ce que je vais regarder !

J’ai-dit-oui-pour-héberger-un-membre-de-la-famille

Un difficile sentiment de culpabilité

Pourtant, je n’ai pas été mise devant le fait accompli, j’ai accepté et je dois en assumer les conséquences. Mais, il y a des jours, ou volontiers j’irais vivre ailleurs ! Pourtant c’est bien moi qui paye le loyer, l’électricité, l’eau etc…Et étrangement, je ne me sens pas chez moi ! Je ne peux plus inviter qui je veux, pas que celui-ci m’en empêche, mais son comportement est pesant. Je dois parfois ruser comme une ado, qui se cache de ses parents…

Étant une adulte, et me retrouvant très souvent enfermée à l’abri des regards dans ma chambre à coucher, j’ai la sensation d’être souvent très seule.Paradoxalement avoir une personne de plus chez soi, ne m’a jamais fait me sentir aussi seule. Je suis très souvent obligé de m’isoler, je ne peux plus discuter de ce que je veux, et quand je le veux, et je n’ai même plus accès à mon confort si durement gagné… Pas facile de se sortir de cette situation, car si je le mets dehors un sentiment de culpabilité énorme va me poursuivre.