Estelle Tendances, mon blog a moi !

Enquête Sophie la Girafe : Aucun risque de toxicité détecté

Depuis 56 ans, Sophie la Girafe a servi à la fois en tant que doudou et jouet de dentition auprès de nos familles. Son ancienneté en fait un jouet vraiment apprécié des plus petits et des grands.

Pourtant, elle a été l’objet de différentes rumeurs dernièrement. Une enquête a alors été menée sur le sujet et les résultats sont tout à fait intéressants.

Deux polémiques non fondées de toxicité

Selon Que Choisir, Sophie la Girafe présenterait des risques de santé pour les plus jeunes qui l’utilisent. Toutes les actualités sur le sujet se trouvent d’ailleurs sur http://www.bebe-zoe.fr . Cela se retrouve soi-disant avec le taux de nitrosamine dans le caoutchouc du jouet ou encore pour les possibilités de moisissures.

Suite à l’enquête menée et les explications du constructeur Vulli, tout ceci ne doit aucunement angoisser les parents. En effet, ce dernier a mis en avant le fait que les nitrosamines présentes dans ce doudou sont à des taux très faibles et il ne s’agit pour l’heure que de précurseurs. Quant à la moisissure, si Sophie la Girafe est employée selon les modes conseillés, elle ne présente pas de risque.

Un jouet sain et apprécié par tous

Suite aux explications de Vulli, il est évident que Sophie la Girafe ne présente pratiquement pas de danger pour les enfants. Il faut savoir que son caoutchouc est fait dans une matière entièrement naturelle. Il s’agit de la sève d’Hévéa qui est traitée d’une manière particulière pour avoir ce rendu. Quant à son utilisation, elle n’est pas seulement appréciée des parents et des enfants.

En effet, Sophie la Girafe est également le chouchou des dentistes car elle est à la fois pratique et efficace. Cette dernière permet de soulager l’enfant de manière conséquente lors de ses poussées dentaires tout en jouant. Le tout est donc de l’utiliser de la bonne façon en suivant les recommandations du constructeur pour en profiter pleinement.