Estelle Tendances

La violence faites aux femmes : une fatalité ?

Ces dernières semaines, je pense que comme moi vous n’avez pas échappé aux rumeurs sur notre Kim kardashian à la française, j’ai nommé « Nabilla ». Hormis le fait divers, en lui-même, celui-ci à soulever en moi des questions sur la violence faites aux femmes. Si comme moi, vous avez l’occasion de consulter les statistiques vous allez halluciner.

Des centaines de femmes meurent tous les jours sous les coups ! Et a priori se chiffre n’est pas à la baisse. Des femmes battues, remplissent à longueur d’années les commissariats et les foyers de femmes. Malgré les campagnes de sensibilisation, elles sont encore nombreuses à ne pas osez porter plainte, et elles sont les victimes de l’indifférence et de la souffrance.

La-violence-faites-aux-femmes--une-fatalité-

Les femmes battues dans le silence

Les années passent, mais les comportements ne changent pas ! Très souvent prise au piège d’un bourreau que parfois elles aiment, elles ne savent plus comment se sortir de cette spirale infernale. De la honte, et de la peur qui font des liens très résistants pour franchir le pas et aller ne serait-ce, qu’en parler à quelqu’un…Le silence est le maitre mot.

Ces hommes sont souvent au dessus de tout soupçons et savent très bien se comporter en société, ils font passer leurs proies pour des folles ou des dépressives. Une fois leur colère retombée, ils les couvrent d’excuses et de cadeaux… dans le meilleur des cas. Il n’y a aucune solution sur le long terme si ce n’est la fuite… Si vous avez des témoignages venez les partager, il fait que le monde entier sache que les femmes méritent autant de respect qu’un animal pour lequel on risque la prison si on le maltraite.