Estelle Tendances

Coloration/décoloration : l’astuce pour retrouver sa couleur naturelle simplement

Après avoir usé des colorations et des décolorations qui ont fragilisé les cheveux, mais aussi le cuir chevelu, vous avez décidé de retrouver votre couleur naturelle. Dès lors, afin de préparer au mieux le changement, il est important d’attendre quelques semaines. Au bout d’un mois environ, les racines commencent alors à apparaître et avec elles, la vraie couleur de vos cheveux. Il serait en effet dommage d’opter pour la mauvaise couleur ! Ensuite et seulement après, il est possible de franchir le seuil d’un salon de coiffure pour autant qu’il soit bio sous peine d’accentuer encore plus la sensibilité de la fibre capillaire. Et pour cause, mieux vaut éviter les salons qui emploient des colorations classiques contenant des ingrédients à risque pour la santé – plomb, cadmium, mercure, résorcinol, cuivre, ammoniac, paraben, pesticides, amines aromatiques entre autres – mais aussi pour l’environnement dans lequel nous vivons. 

La solution naturelle pour les problèmes capillaires

Pour retrouver sa couleur naturelle, il va falloir opter pour une coloration non agressive et surtout une coloration qui permet d’enrober et de former une gaine protectrice autour des cheveux. Bref, une coloration végétale tout simplement ! Rien de tel que des colorants 100% naturels pour les cheveux à base de poudres issues de plantes, de racines ou encore d’écorces. Des produits dénués de produits chimiques et surtout hypoallergéniques. 

Seul un salon de coiffure bio privilégie les colorations végétales à base de henné – composant incontournable de la coloration végétale – qui permet alors de colorer les cheveux tout en préservant la nature des cheveux, mais aussi le cuir chevelu et la fibre capillaire. Les pigments se fixent alors sur la cuticule des cheveux formant une couche protectrice perméable. Et parce que les reflets, la tonalité de la peauimportent également dans le choix de la coloration, il est essentiel de s’en remettre à l’expertise d’un professionnel. Une fois que la base naturelle du cheveu est identifiée, il est alors à même de préparer votre coloration en fonction de ses nuances

Il existe principalement deux types de henné, le neutre et le naturel. Les teintes du henné naturel vont du cuivré au rouge en passant par l’acajou et est, principalement utilisé pour colorer les cheveux tout en apportant un soin profond. Il peut également être mélangé à d’autres poudres de plantes pour augmenter le nuancer de couleurs possibles. Le henné neutre ne colore que peu les cheveux. Il est alors surtout utilisé pour celles et ceux qui souhaitent un soin gainant, fortifier tout simplement leur crinière. Même si la fixation de la couleur est plus durable, il existe d’autres plantes tinctoriales comme l’indigo, le bois de campêche, les graines de roucou, la garance des teinturiers, la camomille vraie ou encore la protéine de soja.